Améliorer son sommeil 

Nous dormons tous la nuit, mais nous ne le faisons pas forcément bien. Or, la qualité du sommeil va venir impacter notre énergie lorsque nous sommes réveillés. Moins nous dormons « bien », plus nous sommes fatigués, irritables, peu patients, embrouillés et négatifs. Le sommeil est l’une des défenses naturelles de l’organisme et est essentiel à la lutte contre les maladies. Bien dormir est donc primordial. Voici quelques trucs et astuces pour vous aider à améliorer votre sommeil. Pour cela, il vous faut créer un ensemble de conditions favorables aussi bien à l’endormissement qu’à la continuité du sommeil pendant la nuit.
 
La fatigue physique  
 
On ne dort jamais mieux que lorsqu’on s’est dépensé physiquement dans la journée. Le corps a besoin de se reposer et nous le fait savoir. Se mettre au lit est alors vécu comme un soulagement et une sensation de bien-être envahit le corps. Bouger et surtout bouger au grand air minimum 30 minutes est donc très important. N’hésitez pas à faire des exercices de relaxation le soir pour vous détendre et évacuer les tensions accumulées durant journée.
 
Une digestion légère
 
La digestion est un facteur essentiel de la qualité du sommeil. Il faudrait manger léger et surtout minimum deux heures avant de se coucher. Sont à proscrire : les aliments trop gras, frits, les féculents, l’alcool, les épices. Préférez les aliments riches en magnésium et en omégas 3, les légumes cuits, les soupes et les infusions aux plantes qui vous permettront de vous détendre et de vous hydrater avant la nuit. Inutile de rappeler qu’il vous faut également arrêter le café, les boissons énergisantes et autres excitants à partir du milieu d’après-midi !
 
Un environnement propice
 
Votre environnement est un facteur clé de la qualité de votre sommeil. Il vous faut donc une bonne literie, de l’obscurité, du silence et une température ambiante plutôt fraîche. Le corps a besoin de se refroidir pour s’endormir et l’esprit d’obscurité pour produire la mélatonine, hormone du sommeil, qui a une action réparatrice. Evitez au maximum les environnements bruyants : cela peut aller de la chambre qui donne sur une rue passante à un compagnon de chambre qui ronfle ! N’hésitez pas à vous procurer des bouchons d’oreille pour vous assurer que rien ne viendra perturber votre sommeil.
 
Ecouter son rythme biologique
 
Lorsque vous sentez les premiers signes de fatigue survenir, écoutez-vous. Eteignez les écrans (télévision, ordinateur, téléphone) et prenez un livre à la place. Autrement, le cerveau pense qu’il fait encore jour et bloque l’arrivée du sommeil. Parfois, c’est le cerveau qui fonctionne à plein régime et qui vous empêche de dormir. Travaillez sur vous et prenez de la distance avec vos pensées : mettez-vous en posture de méditation et concentrez-vous sur votre respiration. Votre corps et votre esprit glisseront alors tout doucement vers le sommeil.
 
 
 



Créer un site
Créer un site