La rupture de l'équilibre acido-basique
Notre organisme fonctionne au mieux lorsque les substances acides et basiques qui entrent dans la composition des tissus et des liquides organiques sont présentes en quantités égales, c'est ce que l'on appelle l'équilibre acido-basique.
Toute rupture de cet équilibre conduit à la maladie. La rupture la plus courante, fort répandue de nos jours, est celle caractérisée par une présence exagérée d'acides dans le terrain ou acidose. Les troubles de santé qui en résultent sont très divers : fatigabilité, stress, nervosité, état dépressif, rhumatismes, tendinite, eczéma, caries dentaires, etc.
Comment les troubles se forment-ils ? Les acides ont des propriétés agressives qui irritent les tissus d'où les inflammations des articulations, des tendons, etc. Pour se défendre, le corps cherché à neutraliser les acides excédentaires à l'aide de son système tampon. Pour cela, il prélève des minéraux basiques dans le sang et les tissus. En cas de forte sollicitation ou de prélèvements réguliers les organes et les tissus se déminéralisent, autrement' dit se fragilisent et s'affaiblissent (caries dentaires, eczémas, fragilité nerveuse...).
De plus, un terrain acide est un environnement défavorable au travail des enzymes, ces « petits ouvriers » responsables de toutes les transformations bio-chimiques -qui ont lieu dans l'organisme.
La production d'énergie, la régénération des tissus, les échanges cellulaires, diminueront, d'où fatigabilité, état dépressif, manque de défenses et d'élan. La cause principale de la rupture de l'équilibre acido-basique vers l'acidité est alimentaire.
 De nos jours, la proportion d'aliments acidifiants (viandes, farineux, graisses, sucre raffiné) consommée est généralement très nettement supérieure à celle des aliments basiques (salades, crudités, légumes cuits, pomme de terre, amandes, banane).
 Recevant quotidiennement des quantités beaucoup plus importantes d'acides que de bases, notre organisme a toutes les peines à neutraliser l'excès d'acides. Il est donc obligé de piller ses réserves basiques tissulaires avec toutes les conséquences néfastes que cela entraîne. Mais le plus souvent, il ne réussit pas à rétablir un pH parfaitement normal et il doit vivre avec cet excès d'acides, ce qui entraîne une chronicité des maladies due à l'acidose.
 Les autres causes d'acidité sont la consommation d'excitants, la mauvaise élimination des acides par les reins et la peau, ainsi que les carences en vitamines et le manque d'oxygénation.
 À cela, il faut ajouter qu'une attitude psychique négative (anxiété, agressivité, rancoeur, etc.) perturbe les métabolismes et engendre la production d'acides par le corps. Le manque de sommeil et le surmenage également.

Causes du déséquilibre :
• excès d'aliments acidifiants et acides • carences en aliments alcalinisants • café, thé, tabac, alcool • sous-oxygénation • carences en vitamines • mauvaises éliminations par les reins et la peau • stress • attitudes psychiques négatives
 
Rétablir l'équilibre acido-basique
La correction d'un terrain trop acide se fait principalement par le biais de l'alimentation.
 Au lieu que la proportion d'aliments acidifiants qui est consommée soit supérieure à celle des aliments alcalins, comme c'est généralement le cas, on veillera à la réduire pour qu'elle soit égale, voire même un peu inférieure à celle-ci.
 Très concrètement et en simplifiant un peu, cela consiste à manger d'avantage de légumes sous forme de salades vertes, crudités ou légumes cuits, y compris les pommes de terre, que de viande et farineux.
 Une mesure supplémentaire vise à exclure les aliments contenant du sucre blanc raffiné, autrement dit les biscuits, bonbons, chocolats, pâtisseries, etc. Le sucre raffiné est en effet un puissant agent d'acidification. Les aliments alcalins dont les quantités doivent être augmentées pour compenser les aliments acidifiants sont tous les légumes verts et colorés, ce qui représente beaucoup d'aliments. Les pommes de terre, qui sont très alcalinisantes remplacent aussi souvent que possible les céréales, mais sans exclure totalement ces dernières. Les châtaignes, les amandes et les bananes sont d'autres aliments très alcalinisants.
Les produits laitiers, comme les fromages blancs, ainsi que les oeufs sont des apports protéiques équilibrés à régulièrement substituer à la viande et au poisson.
Le sucre intégral de canne sera utilisé à la place du sucre blanc raffiné, et le sirop d'érable, le concentré de poire, les miels doux à la place de la confiture.
 



Créer un site
Créer un site