MIEUX S’ALIMENTER, C’EST POSSIBLE !
 
Vous êtes-vous déjà demandé ce que contiennent réellement les aliments que nous ingérons chaque jour ? Avec l’industrialisation des modes de production, il n’est en effet aujourd’hui pas rare de trouver la présence de substances toxiques dans notre assiette. Fort heureusement, il est possible de contrer ces effets en optant pour alimentation plus naturelle. Une véritable prise de conscience nous amène aujourd’hui à changer nos habitudes alimentaires et à opter pour une consommation plus responsable, saine et respectueuse de l’environnement.  
 
Résidus d’engrais, pesticides, métaux lourds, toxines sécrétées par des micro-organismes, médicaments vétérinaires ou additifs de l’alimentation animale… les interventions répétées de l’homme sur la chaîne de production alimentaire ont généré au fil du temps l’apparition d’un certain nombre de substances toxiques dans nos aliments. Les études démontrent que 128 résidus chimiques issus de 81 substances différentes sont en moyenne ingérés quotidiennement par nos organismes. Autre conséquence néfaste de l’usage répété des pesticides et insecticides : la perte de la valeur nutritive des fruits et légumes. Les études démontrent qu’elle aurait chuté de 75% depuis les cinquante dernières années, de quoi faire froid dans le dos !
 
A l’origine de nombreuses carences et maladies, la pollution alimentaire est donc devenu un véritable enjeu de santé publique. Si notre organisme détient la capacité de se défendre contre les substances toxiques, certains produits sont plus difficiles à éliminer que d’autres. Au fur et à mesure du temps, leur multiplication dans l’organisme a abouti à des problèmes métaboliques qui peuvent être à l’origine de maladies plus ou moins graves comme le diabète, les maladies cardio-vasculaires ou certains types de cancer. Cet état de fait a entraîné une prise de conscience générale autour de la nécessité de changer nos habitudes alimentaires. 
 
De plus en plus d’individus se tournent depuis quelques années vers l’alimentation biologique. Aujourd’hui, « manger bio » est un véritable mode de vie, basé sur l’absence de pesticides et autres produits chimiques dans la production des aliments. Par définition, un produit biologique est u issu d’un mode de culture ou d’élevage n’ayant pas recours aux produits chimiques de synthèse. Plus respectueuse de l’environnement et de la santé, l’alimentation biologique permettrait également de préserver la valeur nutritive des aliments.
 
D’autres modes de consommation ou de cuisson des aliments se développent afin de maximiser la valeur nutritive de nos assiettes, comme la tendance « Raw Food », un régime à base de produits bruts, bios et très peu cuits qui permet de conserver les vitamines et les enzymes présents dans les fruits et légumes. Une autre tendance extrêmement répandue, l’alimentation « vegan » qui repose sur une alimentation 100 % végétale. Le corps est ainsi protégé des substances toxiques présentes dans les produits d’origine animale.
 
En complément de cette attention portée à la production des aliments et à la façon de les consommer, il est possible de compléter son alimentation avec de puissants détoxifiants naturels. Les matières humiques notamment, issues de la décomposition de la biomasse, permettent de neutraliser et d’évacuer les substances toxiques ingérées comme les métaux lourds. 



 

ZOOM SUR L'HUILE DE PALME...
 


 
Actuellement, l’équivalent en surface  de 1 stade de foot de forêt disparaît sur la planète, principalement pour l’agriculture et notamment la culture de cette saleté d’huile de palme.

Dans 20 ans, les grands singes vivant à l’état naturel pourraient avoir disparu du globe.

APPEL POUR SAUVER LES GRANDS SINGES

 
 



Créer un site
Créer un site